Le Flash


La visite d’une maison des jeunes est une expérience unique. Nous y retrouvons un lieu singulier, ou les jeunes qui la fréquentent s’expriment, créent des liens et participent à une toute autre vie communautaire, voire familiale.

Stephan Cyr, directeur de la MDJ le Flash, m’accueille au salon de la maison au cœur du parc Belvédère.  L’organisme s’est ancré au centre de l’un des quartiers les plus défavorisés de Sherbrooke. Riche de cultures, le quartier accueille une population issue de l’immigration qui agrémente le paysage de la maison. Stephan anime toujours le plancher de la maison  tout en dirigeant l’organisme et l’équipe d’animation. Il œuvre pour la MDJ depuis 31 ans maintenant.  Les défis et enjeux ont bien changé depuis ces débuts.  La socialisation, occuper l’espace, créer des liens réels tout en brisant l’isolement sont des défis constants dans ce quartier en pleine ébullition.

L’intégration des valeurs culturelles et le respect de soi et des autres font partie du paysage et des discussions entre animateurs et jeunes.  L’organisme est très impliqué dans sa communauté, au Regroupement des maisons de jeunes du Québec et au Regroupement des maisons de jeunes de l’Estrie.

La MDJ déploie une foule de  nouveaux projets afin de répondre aux besoins de la communauté. Par exemple, elle anime la patinoire du parc Belvédère de janvier à mars. En collaboration avec la Ville de Sherbrooke, un animateur a été délégué au projet pour animer des parties de ballon-balai tous les jeudis.  Cette activité étant ouverte à toute la population, plusieurs jeunes profitent aussi de cette occasion pour s’initier et participer à un sport d’hiver. Chocolat chaud en fin de partie pour récompenser les efforts!  Un nouveau projet inclura bientôt une bibliothèque de jeux de société de tout horizon.

De plus, le Flash fait de l’animation deux soirs par semaine, depuis janvier 2019, au local communautaire de l’OMH Genest Delorme. L’objectif est d’offrir un lieu de rassemblement pour les ados afin de favoriser leur implication et la prise en charge du milieu de vie par ces derniers avec l’approche unique des maisons de jeunes.

Projet innovant, le Flash a développé un programme d’alternative à la suspension (PASS) avec l’école secondaire Du Phare. Les intervenants en milieu scolaire proposent à certains jeunes à effectuer leur journée de suspension à la MDJ afin de favoriser un processus de changements au niveau de leur comportement, tout en créant des liens significatifs avec l’intervenante attitrée au projet.

En plus d’offrir un lieu de rencontre animé, le Flash favorise la prise en charge et l’autonomie chez les jeunes, favorise la participation citoyenne tout en offrant soutien et écoute. La prévention,  la promotion de la santé et du bien-être, le développement du sentiment d’appartenance ainsi que l’éducation populaire et collective sont présents dans le local d’animation.

Le Flash,494 rue Thibault, Sherbrooke

https://www.facebook.com/Maison-de-jeunes-Le-Flash-186273525753/

Autres articles