Partage Saint-François


Le Partage Saint-François accueille plus de 500 personnes différentes pour environ 1300 séjours et 18 000 nuitées sur une base annuelle.  Depuis 1983, l’organisme vient en aide aux hommes et aux femmes vivant de l’itinérance ou grandement à risque d’itinérance par des services d’hébergement et de soutien. Avec ses différents points de services centralisé, le Partage St-François fait une différence dans le milieu par sa réponse aux besoins de base des hommes et des femmes qui fréquentent la ressource.

Sébastien Laberge, directeur engagé de l’organisation, m’accueille dans la cafétéria du Partage Saint-François. Ce dernier a relevé une multitude de défis depuis son arrivée dans la ressource tant par rapport au financement, au déménagement de l’Accueil Poirier et du comptoir, à l’ouverture de la maison d’hébergement pour femmes qu’à la mise sur pied des protocoles d’interventions de l’immense ressource.  L’organisme a développé, au fil des ans, une expertise remarquable en plus de définir  son projet, consolider sa mission et créer un tout nouveau modèle de services inter reliés.

Les points de services

La Maison Wilfrid-Grégoire accueille les hommes dans un processus de réinsertion sociale et de reprise de pouvoir sur leur vie. Le milieu est chaleureux, familial et mise sur le comportement des résidents dans la ressource et en groupe. Avec de l’intervention 24 heures sur 24, le milieu peut accueillir jusqu’à 24 hommes dans un environnement sécuritaire en offrant tout le soutien nécessaire à l’accompagnement de leurs démarches personnelles.

L’Accueil Poirier est le seul refuge de Sherbrooke qui offre un lit et un espace pour les hommes et les femmes en situation d’urgence, n’ayant nulle part où s’abriter. À compter de 17 h00 tous les soirs, les personnes qui veulent y dormir peuvent s’y présenter pour être accueillies par l’équipe d’intervention sur place. Diverses références sont offertes afin d’offrir une réponse adéquate aux besoins.

La maison Marie-Jeanne a récemment changé sa vocation pour permettre l’ouverture d’une maison d’hébergement pour femmes, vivant diverses problématiques. La maison peut accueillir jusqu’à 8 femmes et permet une réinsertion sociale adaptée tout en misant sur la sécurité des résidentes.

Le comptoir et les dons

Le comptoir du Partage Saint-François poursuit 2 objectifs distincts : il approvisionne le service d’hébergement au besoin et permet de financer les services directs de la ressource par la vente des meubles et vêtements à la communauté et il permet de créer un plateau de travail stimulant pour les résidents afin de miser sur la réinsertion è l’emploi.

Le comptoir représente environ 15% du financement annuel du Partage Saint-François. Ayant pignon sur rue sur la rue Wellington Sud, il permet à la communauté de venir magasiner  des vêtements et des meubles usagés à bon prix. Pour les donateurs, il est possible de vous arrêter au comptoir pour offrir vos dons. Un service de planification de cueillette  pour les meubles est aussi disponible sur le site internet de l’organisme ou par téléphone.

Pour plus d’informations sur le Partage Saint-François et les différentes façons de soutenir la mission de l’organisme : www.partagestfrancois.ca

Autres articles